Livre The Fountain

Vous êtes comme moi fan du film The Fountain ? Alors vous aimerez sûrement la bande-dessinée !
Voici donc ma chronique du livre, accompagnée de quelques réflexions sur le film.

Chronique de The Fountain

Vous connaissez sûrement le film The Foutain de Darren Aronofsky ? Et bien voici la bande dessinée !
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la BD n’est pas tirée du film – et le film n’est pas adapté de la bande-dessinée non plus d’ailleurs. La bande dessinée et le film sont deux supports d’une même œuvre.

Pour l’histoire, Darren Aronofsky devait réaliser un film à gros budget avec Brad Pitt, et malheureusement – où pas d’ailleurs ca dépend des points de vue – celui-ci s’est désisté et le film à été plus où moins abandonné jusqu’à ce que Aronofsky décide de réécrire le scénario pour le réaliser avec un budget bien inférieur.
Un peu déçu de ne pas pouvoir réaliser le premier scénario, il décide de l’adapter en bande dessinée, et il contacte donc un dénommé Kent Williams.
Personnellement, je n’ai pas vu d’énormes différences avec le scénario du film.

The_Foutain_Xibalda

Pour ceux qui ne connaissent pas, The Fountain comme son nom l’indique, c’est plus où moins l’histoire de la fontaine de jouvence (sauf que ici, c’est plutôt un arbre de jouvence, même si ca s’appelle The Foutain…)
Toute l’originalité de The Fountain, que ce soit dans le film où la BD, c’est que l’histoire se déroule à trois époque différentes, mais avec les mêmes personnages :
– La première époque se passe en 1535 à l’époque des conquistadors, où un conquistador promet à la reine d’Espagne – qui est sa bienaimée – de retrouver une arbre en Nouvelle Espagne qui donnera la vie éternelle.
– La deuxième se passe en 2463, où le personnage, incarné par Hugh Jackman dans le film, vit seul à moitié nu et le crane rasé, dans une espèce de sphère avec son arbre. Il essaye de rejoindre une étoile qui nommée Xibalda.
– La troisième se déroule en 1997. Le héros est un scientifique qui essaye de trouver un remède aux tumeurs, puisque sa femme est atteinte d’une tumeur au cerveau.

Vous comprenez que ce film est relativement complexe. On peut considérer que les trois époque sont vraies, que le conquistador à trouvé l’arbre qui donne la vie éternelle mais que en 1997 sa femme, la reine d’Espagne, meurt d’une tumeur au cerveau, tandis que lui continue à vivre avec son arbre jusqu’en 2463.
On peut aussi considérer que seule l’époque présente est vraie, puisque Rachel écrit un livre qui s’appelle The Fountain où elle comte les deux autres époques.

On est un peu embrouillés, et c’est là où le livre est intéressant puisqu’il est un complément à la compréhension du film.
Par exemple je n’avais pas compris pourquoi le héros se tatouait dans le futur. En fait, il perd son alliance dans le bloc opératoire, au temps présent – d’ailleurs il l’a fait tomber dans une fontaine à eau – et pour la remplacer il se dessine un anneau à l’encre. Par la suite il dessine un autre anneau pour chaque année qui passe sans son amour, ce qui explique qu’il ait les bras entièrement tatoués.

The_Foutain_anneaux_tatouage

Je ne pense pas qu’on puisse apprécier la BD sans avoir vu le film, puisque les dialogues sont assez décousu.
Esthétiquement cette BD est assez particulière. Je trouve même qu’on est à l’opposé de l’esthétique du film, ici c’est beaucoup plus sombre. Par contre ce qui est intéressant, ce sont les styles très différents au sein même de la BD.

Voilà un peu tout ce que je pourrais vous dire sur The Foutain.
Si vous n’avez pas vu le film, courrez le voir il est extraordinaire. C’est une véritable expérience. Une belle histoire d’amour, et esthétiquement c’est époustouflant. Et si vous appréciez le film, et que vous voulez avoir un regard neuf, essayer de mieux comprendre cette histoire qui est complexe – parce que très recherchée – et donc passionnante, je vous invite à vous procurer ce livre.

You may also like

4 comments

  • Zirko 1 juillet 2010   Reply →

    J’ai adoré le film donc cette BD m’intéresse même si j’ai du mal a acheter des BD car je les lis très vite et niveau prix c’est pas donné.

    • Romain 1 juillet 2010   Reply →

      C’est vrai que ce n’est pas donné. Deux fois plus cher que le film.
      Cependant, il faut plutôt voir ce bouquin comme un « graphic novel » plus qu’une simple bande dessinée.

  • Phil Siné 3 juillet 2010   Reply →

    belle performance ! 🙂
    mais dis donc tu bouffes à tous les râteliers : alapage t’envoie des cadeaux aussi ?
    sinon je n’ai pas vu « the foutain », mais j’en ai très envie… 😉

  • Thomas 19 juillet 2010   Reply →

    Voici le lien pour voir la bande annonce de « The Fountain » en français : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18715204.html

Leave a comment